Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Voyages, rencontres & aventures

Articles récents

2004 novembre Japon

22 Avril 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

2004 novembre Japon

NIPPONESQUEMENT VOTRE.

Premier voyage au Japon pour ma mère, nous arrivons à Osaka, départ pour Kyoto et Nara, le château d'Himeji et 3 jours en pleine forêt sur la montagne de Koya San, hébergement en monastère, tout simplement MAGIQUE.

Koya San est un ensemble de temples de montagnes, perdus dans les forêts qui surplombent Takayama dans le Kansaï. En arrivant dans l'après-midi, il est agréable de se promener dans la sombre et dense forêt cimetière qui abrite des milliers de tombes et d'aller jusqu'à un petit sanctuaire moussu. Au retour la pénombre et le mystère qui règne sur le lieu donnent une dimension irréelle aux immenses troncs. Passer la nuit dans un de ces temples, au coeur de couloirs ouverts sur de magnifiques jardins avec ruisseaux et cascades est une expérience merveilleuse. Il existe un magnifique Onsen au rez de jardin, se plonger dans l'eau très chaude est un délice après une longue journée de marche. Coucher sur le tatami, sous un futon confortable on entend au loin les derniers chants des moines. Au matin, à 05h30 la prière du feu est un instant magique rythmé par le gong puis c'est le petit déjeuner végétarien biensûr avant de repartir en randonnée sur les chemins de montagne.

2004 novembre Japon
2004 novembre Japon
2004 novembre Japon
Lire la suite

2004 février Guatemala & Honduras

22 Avril 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

2004 février Guatemala & Honduras

Avec ma mère nous partons une dizaine de jours au Guatemala (Flores pour Tikal bien entendu), Antigua, le lac Atitlan et une petite incursion au Honduras sur la magnifique site archéologique de Copan.

2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
2004 février Guatemala & Honduras
Lire la suite

2003 décembre Thaïlande avec Ilias

22 Avril 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

2003 décembre Thaïlande avec Ilias

Nous sommes partis 2 semaines en Thaïlande avec ilias. A Bangkok, nous avons rencontré une élue communiste de la Mairie de Paris en promenade avec son copain.

Visites classiques Lopburi, Sukhothai, Chiang Mai et de la plage pour finir.

2003 décembre Thaïlande avec Ilias
2003 décembre Thaïlande avec Ilias
2003 décembre Thaïlande avec Ilias
2003 décembre Thaïlande avec Ilias
2003 décembre Thaïlande avec Ilias
2003 décembre Thaïlande avec Ilias
2003 décembre Thaïlande avec Ilias
2003 décembre Thaïlande avec Ilias
2003 décembre Thaïlande avec Ilias
2003 décembre Thaïlande avec Ilias
2003 décembre Thaïlande avec Ilias
Lire la suite

2003 août Estonie

22 Avril 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

2003 août Estonie

Quand on vient de Lituanie et de Lettonie et que l'on arrive en Estonie, on dirait que l'on arrive en Scandinavie. La mentalité est différente, le niveau de vie nettement plus élevé, le climat change également. Ces 3 semaines dans les Pays Baltes m'ont beaucoup plu.

En Estonie, après avoir arpenté les ruelles médiévales de TALINN entourée de superbes remparts, nous sommes partis sur la plus grande des 1.500 îles : SAAREMAA. L'île es assez plate, couverte de forêts, bordée de jolies plages de sable, c'est un endroit idéal pour le cyclotourisme.

Nous avons donc logé chez l'habitant, une brave dame dans une grande bâtisse face à la mer et nous avons loué des vélos pour voir un cratère causé par une météorite. Bon, on a jamais trouvé le cratère, mais on a fait du vélo toute la journée et même si c'est plat, on était content de rentré et d'aller faire un bon repas dans la grande auberge du village.

Puis Alain est reparti à Paris et moi il me restait 3 jours. J'en ai profité pour aller dans le Parc National de LAHEMAA, j'ai dormi dans une "hutte" en bois au bord d'un lac en pleine forêt et le lendemain je suis allé au village au bord de la mer après avoir visité le manoir de PAKSE avec sa collection de vieilles voitures.

De retour à la hutte, pour la dernière nuit de ce périple, j'ai fais un effort pour me baigner dans le lac en sautant du ponton en bois, c'était magnifique, même si l'eau était assez fraîche....

2003 août Estonie
2003 août Estonie
2003 août Estonie
2003 août Estonie
2003 août Estonie
2003 août Estonie
2003 août Estonie
2003 août Estonie
2003 août Estonie
2003 août Estonie
2003 août Estonie
2003 août Estonie
2003 août Estonie
Lire la suite

2003 août Lettonie

21 Avril 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

2003 août Lettonie

Des 3 républiques Baltes, la Lettonie, au centre, est la plus petite. Elle offre cependant des plages magnifiques, des forêts profondes, des châteaux en ruine et une capitale au double visage : Médiéval et Art Nouveau. A RIGA on trouve d'une part le cœur historique avec ses nombreuses églises médiévales et d'autre part de nombreux batiments des années 30, Art Déco avec des façades étonnantes, ornées de visages géants et allongés, typiques de ce style là. A l'extérieur de la ville se trouve les immenses plages de sable fin et son cordon de dunes de JURMALA. L'endroit est très agréable pour pique-niquer dans les vastes pinèdes. Evidemment, pour se baigner dans la Baltique il faut être très, très courageux. Mais on peut toujours bronzer et bouquiner à la plage. A SIGULDA se trouve un très joli château en ruines. A BAUSKAI une rivière au fond de sa vallée en pleine forêt servait de frontière entre les Evêques et les Chevaliers. Chacun a construit des châteaux en face de son ennemi. Du coup il y a une douzaine de ruines somptueuses en pleine nature. On peut traverser la vallée avec un petit téléphérique, l'endroit est très sympa. L'endroit est protégé, c'est magnifique

2003 août Lettonie2003 août Lettonie2003 août Lettonie
2003 août Lettonie2003 août Lettonie2003 août Lettonie
2003 août Lettonie2003 août Lettonie
2003 août Lettonie2003 août Lettonie
Lire la suite

2002 juillet Lithuanie

14 Avril 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

2002 juillet Lithuanie

Vilnius est une superbe ville qui possède un centre historique baroque remarquable. Avec ses terrasses de cafés et ses brasseries au bord de la rivière, en pleine nature, on lui donnerait presque des airs méridionaux. Pour aimer Vilnius il faut quand même aimer l'art religieux car il y a une quantité impressionnante d'églises classiques, baroques, gothiques, romanes, etc.... A l'extérieur de la ville, on trouve TRAKAI avec un joli lac sur lequel on peut faire de la barque et du pédalo. Hélas, le château qui occupe l'île en son centre a été très (trop) rénové et il a donc des airs de Disneyland Balte ! On y découvre une communauté juive Caraïte, venue de Turquie au Moyen-Âge. Il y a aussi l'ancien centre de détention et de torture de l'époque Soviétique qui est très émouvant et où beaucoup d'opposants ont été torturés ou exécutés assez sommairement. En quittant Vilnius, on peut atteindre en bus SIAULAI très impressionnante pour sa colline des croix. On dit qu'un paysan ayant sa fille malade a planté une croix et fait une prière. Sa fille ayant guéri, les habitants du coin et bientôt de tout le pays sont venus planter des croix sur cette petite colline. Pendant l'occupation sociétique, les Russes imaginaient bien quel pouvait être le contenu des prières des lituaniens : "leur propre départ" ! ! ! ils ont donc interdits cette pratique, détruit les croix et placé l'armée en surveillance mais chaque nuit, des lituaniens allaient mettre des croix en risquant leur vie......Aujourd'hui, en marchant entre ces milliers de croix, dans le vent frais d'automne, j'ai trouvé l'ambiance mystique de tous ces voeux parfois exaucés, parfois oubliés et cette foi du peuple lituanien. Ce sont des tonnes de croix qui s'entassent sur d'immenses crucifix, très impressionnant ! Et puis sans doute l'endroit que j'ai préféré en Lituanie, c'est la presqu'île de NERINGA avec le village de NIDA et la maison de Thomas MANN, célèbre écrivain allemand. Cette longue bande de sable de 100 km de long est couverte d'une pinède et occupée par de vastes dunes de sable fin dont la dune d'urbas de 52 m de haut. Les plages sont superbes même si la température de la Baltique n'autorise pas les baignades. Lituanie - La colline des croix - Kryziu Kalnas Nous sommes allés avec le père Alain 4 semaines dans les pays Baltes l'été 2003. A mon avis, la plus grosse erreur touristique serait de prétendre visiter ces 3 pays, sous prétexte qu'ils sont petits, en une dizaine de jours, c'est à dire en se limitant aux capitales. La forêt profonde , les immensités sablonneuses du littoral, les îles à découvrir en vélo, les forteresses Hanséatiques et les parcs nationaux méritent au moins une dizaine de jours par République. Nous sommes arrivés le jour même où la pauvre Marie Trintignant était rappatriée de Vilnius. La petite ville de SIAULAI (prononcer Shoo-lay) trône dans une vaste plaine au nord du pays. Un minibus nous a déposé sur la nationale à 12 km du centre en indiquant un petit sentier à travers champs. A pied, au milieu de la platitude, on apperçoit une colline et en se rapprochant, on réalise qu'elle est hérissée de croix. Une grande croix est située à l'entrée, on peut y lire : "Lietuvos Laisvé" (Lituanie Libre). En effet, ce site sacré est depuis des siècles, un lieu de pélerinage et de recueillement. Si les Estoniens, calvinistes sont très proches à bien des égards de leurs cousins Finnois, les Letons sont aussi protestants, en revanche, les Lituaniens sont très catholiques comme leurs voisins Polonais. Il ne faut donc pas simplifier en mettant les pays Baltes dans le même sac. Plus on se rapproche et plus on prend conscience du poids de la foi pour ce peuple. Chaque croix correspond à un voeux, une prière. Il y a autant d'explication sur les origines de la colline que de croix. Un paysan du Moyen-âge, voyant sa fille à l'agonie est venu poser une croix, elle a guéri peu après. En 1850, après les rébellions de 1830 on compte déjà des dizaines de milliers de croix. Et biensûr, à l'époque Soviétique les croix se multipliaient, pendant la nuit. Les Russes ont bien tentés de rasez la colline au buldozer, d'en interdire l'accès par des barbelés mais la foi et le symbole de liberté et des souffrances du peuple Lituanien étaient trop fortes, si bien que les croix revenaient systématiquement. Maintenant l'endroi "dégueule" de centaines de milliers de croix. Le père Alain m'attendais en bas de la colline, je déambulais au milieu de toutes ces croix, le vent du nord soufflait fort dans de longs sifflements, j'étais seul au milieu de ces prières. En pensant à tous ces pauvres gens qui avaient mis tant d'espoir en plantant leur croix, je sentais monter les larmes, je pressais le pas, c'est un lieu extrêmement émouvant. Si vous passer en Lituanie, surtout ne manquez pas la Colline des Croix. C'est un endroit magique où l'on aimerait bien passer quelques jours, faire du vélo le long de ces immenses plages, marcher dans les sous-bois et partir à la découverte de petits villages de pêcheurs. Lituanie : la péninsule de Neringa Sur la côte de Lituanie, il y a une longue et très fine bande de terre en face de Klaipéda. Avec Alain, nous avons donc embarqué sur le ferry après avoir passé une nuit un peu mouvementée à l'auberge de jeunesse hyper-bondée de Klaipéda. Pendant la guerre Hitler était venu à Klaipéda, il avait fait un discours depuis le balcon de l'opéra qui donne sur la grand-place (info Lonely planet). La lagune fait 80 km de long et entre 500 et 800 mêtres de large. Au débarcadère, il y a 2 autocars. Un Russe qui descend jusqu'à l'enclave de Kaliningrad et l'autre Lituanien qui descend au village de Nida. Alain a préféré aller à la plage que de visiter le village. J'ai pris le bus qui a traversé de magnifiques pinèdes sous un superbe ciel bleu. Nida est effectivement un tout petit village où a vécu l'écrivain Allemand Thomas Mann. Sa maison est transformée en petit musée. Il existe aussi un petit musée ethnographique sur Néringa et une ferme de ramassagede l'ambre. La sêve des conifères fossililés puis recouverts par les eaux est rejeté régulièrement sur les plages de la baltique. Parfois certains morceaux d'ambre contiennent une fourmi qui a été prise au piège quand la sève était encore liquide. Il y a des dunes de sable fin immenses tout le long du littoral, la Baltique est magnifique à cet endroit. Une équipe de cinéastes Allemands avait construit une façade de maison en bois pour servir de décor pour un tournage. Après avoir profité de la plage et du village, j'ai repris le minibus pour rentrer. J'y ai rencontré un Italien qui visitait les pays Baltes pendant 2 mois, très sympa on a parlé pendant tout le chemin du retour. Ah ces italiens, ça tchatche......

2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
2002 juillet Lithuanie
Lire la suite

2003 juillet Malte

13 Avril 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

2003 juillet Malte

Pour le pont du 14 juillet, nous partons avec ma mère une semaine à Malte.

Les "auberges" des différents pays participants à l'ordre du Temple sont superbes ainsi que la cathédrale de La Valette. Avec une voiture nous faisons le tour de l'île et nous poussons même sur Gozo.

Les cités balnéaires de St Julian et Sliema sont bondées de touristes. La circulation est infernale, beaucoup de jeunes en séjour linguistique mais l'ambiance générale est agréable.

2003 juillet Malte
2003 juillet Malte
2003 juillet Malte
2003 juillet Malte
2003 juillet Malte
2003 juillet Malte
2003 juillet Malte
2003 juillet Malte
2003 juillet Malte
2003 juillet Malte
2003 juillet Malte
Lire la suite

2003 juin Islande

13 Avril 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

2003 juin Islande

Retour en Islande avec Koshi, nous louons une voiture et longeons la côte sud jusqu'à Vik.

C'est un séjour rapide de 5 jours mais les paysages islandais sont toujours aussi superbes.

En voulant photographier de près un glacier, je me suis jeté sur un îlot de sable mais en fait il s'agissait d'un bloc de glace flottant couvert de sable, il s'est donc retourné et je suis tombé dans l'eau glacée, tout habillé, avec l'appareil photo.

Même si les températures sont comprises entre 4 et 6°C quand on est en plein soleil et que le vent ne souffle pas, il fait très beau et chaud. C'est étrange cette différence entre température affichée et ressentie.

Retour de Reykjavik à Paris.

2003 juin Islande
2003 juin Islande
2003 juin Islande
2003 juin Islande
2003 juin Islande
2003 juin Islande
2003 juin Islande
2003 juin Islande
2003 juin Islande
2003 juin Islande
2003 juin Islande
Lire la suite

2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)

13 Avril 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)

ll y avait un collègue Thierry à NF qui passait toutes ses vacances à KK (Kota Kinabalu) la capitale de Sabah (région Malaise du nord de Bornéo). Il disait que c'était extraordinaire car en étant sur une plage tropicale de sable blanc avec un archipel coralien sous les cocotiers face à soi, il suffisait de se retourner pour apercevoir le Mont Kinabalu, le plus haut sommet d'Asie du Sud-est avec ses neiges éternelles. Bon, là il exagérait un peu parce qu'il n'y a pas de neige au sommet, bien qu'il fasse carrément froid. Donc, j'ai toujours eu envie d'aller vérifier par moi-même. J'ai pris la Thai et grâce à quelques miles glanés ici et là, j'ai été surclassé en business. Remarquable la Business de la Thai. En plus avec la Gold de Star Alliance, on patiente dans des Lounges privés, une coupe à la main, c'est beaucoup plus agréable que la salle d'embarquement classique. En arrivant à Brunei, que je voulais absolument visiter par la même occasion, je suis allé directement à l'Auberge de Jeunesse (changement de standing, à cause du budget)

Quoi que...voici la piscine de l'A.J d'un des états les plus riches du monde. Prix de la nuité : 6 € en dortoir de 4. Juste en face se trouve le Musée National. C'est un véritable délire qui mérite d'être raconté. Il s'agit d'un musée consacré à un seul homme, tout à fait ordinaire, le Sultan de Brunei (3ème fortune mondiale, excusez du peu). En entrant, on passe de 38°C température extrérieure à 12° avec une climatisation à fond. Distribution de couvertures (style châles) en cachemire !!! Puis il faut retirer les chaussures et on distribue des chaussons. Pourquoi ? Parce que l'on commence à marcher sur une moquette blanche immaculée, si moelleuse et profonde que l'on ne voit quasiment plus ses pieds et ça dure des centaines de mêtres. Mais alors, un tel luxe pour voir quelle collection ? Et c'et là le plus drôle. Les premières salles sont dédiées à la petite enfance du Sultan. Premier biberon, premier hochet, vélo, parc à jouets, etc...Les suivantes à son adolescence, puis son accession au trône et il y a une dizaine de salle des cadeaux qu'il a reçu des dirigeants du monde entier. Bref tout le musée lui est consacré, c'est complètement fou et mégalo..... Ensuite, j'ai rejoint Sabah (qui appartient à la Malaisie) pour me baigner en pleine jungle dans des bassins aménagés par les japonais pendant la seconde guerre, dans le style Onsen. Génial super agréable en pleine nature, au milieu des fleurs. Mais le but du voyage est avant tout, l'observation des Orang Outang (qui signifie : Hommes de la forêt) Et c'est vrai qu'ils ont des airs, attitudes tellement humaines que c'est troublant. Donc, minibus pour Sepilok. Nous y voilà, impossible de rater le centre de réhabilitation des Orang Outangs.

Il faut marcher longtemps en pleine jungle pour atteindre la première plate-forme de feeding (il y en a 3 en tout mais seule la première est accessible aux touristes). L'idée est de ré-introduire les bébés orphelins Orang Outangs à leur milieu naturel en espaçant les ditributions de fruits pour les obliger à en cueillir tout seuls. J'ai passé la journée à les observer et c'est super mignon de les voir se déplacer de lianes en cordes avec une vitesse incroyable. Malheureusement, il ne reste que des poches de jungle primaire, insuffisante à leur survie. Le reste de l'île est planté de palmiers à huile et les paysans continuent de défricher et d'abattre des arbres. La forêt a plusieurs dizaines de milliers d'années elle est bien plus ancienne que l'Amazonie et en détruisant l'écosystème, on condamne les Orang-Outangs. Pour une fois, c'est le Tourisme (et l'argent qui est dépensé, il ne faut pas se leurrer) qui sauve quelques espaces de forêt primaire et donne un espoir aux grands singes de la forêt. Quand l'heure du repas arrive, des dizaines d'Orang Outang arrivent de tout côtés. Ce sont : soient des vieux mâles, soit des femelles enceintes, soit des tout jeunes qui acceptent les fruits offerts par l'homme. Les autres se débrouillent seuls mais ils savent qu'ils peuvent toujours venir à la plate-forme en cas de besoin. Un américain a posé son discman à terre. Erreur fatale, un singe l'a pris au vol avant de grimper au sommet d'un grand arbre. Après avoir essayé de l'ouvrir et de le lêcher, il a tout lâché, le discman n'a pas résisté à sa chute de 20 mêtres...... Et puis, j'ai continué ma route ver le sanctuaire des Singes Proboscis avec leur grand nez rigolo. Là, il n'y avait aucun touriste et un seule lodge hyper luxueux. dans une réserve privée Je suis arrivé au coucher du soleil, juste à temps pour assister au feeding. Après avoir marché 5 km sur une route en terre, un étudiant m'a pris en stop sur sa moto mais j'ai compris que je devrai passer la nuit dans cet hôtel qui n'avait pas l'air bon marché du tout.....

Bon, les Proboscis, c'est très different des Orang Outangs mais c'et super mignon a ussi. J'ai adoré et puis il y en avait des centaines. J'ai donc passé la nuit là. J'ai lu dans la brochure de l'hôtel que les chambres font 45 M², la mienne avait une grande terrasse face à la forêt. Avec le dîner et le superbe buffet du petit déjeuner, je m'en suis tiré pour 150 $. Bon c'est pas donné mais pour la prestation, c'est relativement honnête. Ensuite, je suis reparti en auto-stop à partir de la route principale jusqu'au Mont Kinabalu. Il faut 2 ou 3 jours pour faire l'ascension. J'ai vu les photos, ça avait l'air pelé, un vaste désert minéral au sommet. Donc j'ai fais l'impasse pour aller lézarder sur les plages des îles en face de Kota Kinabalu. J'ai plongé 2 ou 3 fois et c'était très sympa. Là, c'est le sommet du Mont Kinabalu sous les nuages. Du coup, j'en ai profité pour visiter le Musée de Sabah, c'était très intéressant. En tout cas, si vous aimez la nature et les singes, je vous recommande vivement d'aller à Bornéo, c'est magnifique et super sympa.

2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)
2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)
2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)
2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)
2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)
2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)
2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)
2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)
2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)
2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)
2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)
2003 mai Brunei & Sabah (nord Bornéo)
Lire la suite

2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge

13 Avril 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge

Depuis que j'avais vu la publicité pour une automobile qui slalomait adroitement entre les crabes, j'avais eu envie de découvrir cette île minuscule située au sud de Java et qui appartent à l'Autralie. Donc, en arrivant à Perth, j'ai repris un vol intérieur pour Christmas Island. 6 heures de vol quand même. Au moment de l'approche, je m'apperçois que le guide Lonely Planet n'avait pas menti : Aucune plage. Juste un vague caillou couvert d'une forêt éparse. Un pick up m'ammène à une guest house, située au settlement. En fait il y a un seul billage qui se termine d'un côté par la maison de l'ex-gouverneur et de l'autre par une exploitation de phosphate, la seule richesse de l'île. Il pleut, le ciel est gris, la guest house déprimante. Bref, je me demande si je vais voir les crabes rouges. Je décide d'aller en forêt, rien, as le moindre crabe. J'allais rebrousser chemin en arrivant à une sorte de mangrove quand un bruissement attire mon attention. Un crabe s'enfuit dans l'eau, suivi d'un second, un troisième. Bientôt, ce sont toutes les feuilles mortes qui se mettent à marcher, les crabes sont cachés dessous. J'ai eu assez peur et donc préféré de retourner sur l'asphalte. Là aussi, il y avait quelques dizaines de crabes, certains écrasés.

Le soir, je suis allé au seul lieu animé du "settlement" un bar avec un jardin. Un couple d'ados s'embrassent à une table, l'endroit est désert puis, arrive une femme de la cinquantaine, blonde décolorée, qui entre d'un pas assuré, salut tout le monde et me demande d'un air jovial q'est-ce que je suis venu faire dans ce trou paumé. Je lui explique pour les crabes, en ayant honte du côté puéril de ma démarche. Elle me raconte qu'elle est infirmière et qu'il lui reste 8 mois "à tirer" dans cet enfer. Depuis quelques années, me dit-elle, les crabes sont victimes des fourmis. Je n'en crois pas mes oreilles. Comment des fourmis peuvent-elles menacer des crabes et d'abord, combien sont-ils ? Elle m'annonce entre 12 et 15 millions ! ! ! ! Les fourmis visent les yeux et crachent un acide très puissant qui rend les crabes aveugles. Une fois désorientés, ils meurent de faim et les fourmis les mangent, parfois même, alorsq u'ils ne sont encore mort, pouah ! ! ! Je me souviens alors des "Fourmis" de Weber, sa fascination pour les fourmis m'avait semblée malsaine.

Ca c'est l'unique supermarché du settlement. Bien entendu, comme dans tout le Pacifique sud, 100% des commerces sont aux mains des Chinois. Derrière, on voit les silots à phosphate. Evidemment, les crabes rouges ne sont pas coméstibles, leur chair est empoisonnée, dommage, j'adore le crabe. Le lendemain, je suis allé en auto-stop de l'autre côté de l'île, il y avait des millions de crabes rouges, je me suis baigné dans une petite sablonneuse, sur les conseils de Kelly, l'infirmière. Comme par hasard, elle me rejoignait avec sa jeep, l'endroit était désert, elle m'a montré une grotte qui communique avec la mer, le ressac résonne dans la caverne. Kelly connaissait une seule et unique phrase à l'origine incertaine en Français : "La vie est dure et les haricots sont chères", du coup elle l'a répété une dizaine de fois au cours de la journée. J'ai pensé que cela pouvait venir d'un film sur l'occupation pendant la guerre ou quelque chose comme ça, elle n'a pas voulu me donner ses sources. En rentrant à la guest house, j'ai trouvé 2 crabes rouges dans la douche. En me couchant, je regardais partout dans les draps, finalement, le lendemain, j'étais content de quitter Christmas Island.

En arrivant à PERTH (Ouest Australie) je prends un vol intérieur sur l'extrême nord et je redescend progressivement en passant par Gerardtown, Rottnest island, la plage de Fremantle et les Pinnacles. C'est joli mais très désertique, je préfère la Nouvelle Zélande.

En fait il y a si peu d'agglomération dans l'Ouest Australien qu'une "ville" inscrite sur la carte de toute l'Australie, n'est en fait qu'un hameau avec 3 maisons.....

Au retour, je stop à Hong Kong et j'en profite pour passer la journée à MACAU.

2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
2003 février Christmas Island - Empire du crabe rouge
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>