Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyages, rencontres & aventures

Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH

11 Avril 2018 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

CIDADE DE GOIAS - Fascinant Museu das Bandeiras. La jolie ville coloniale de Cidade de Goias a des airs de Paraty. Traversée par le Rio Vermelho et entourée des reliefs escarpés de la Serra Dourada, elle est paisible avec ses rues pavées bien éclairées la nuit et ses demeures coloniales du XVIII siècle blanchies à la chaux. Ancienne capitale de l'état de GOIAS, autrefois appelée GOIAS VELHO, elle est inscrite au patrimoine de l'UNESCO depuis 2002. Ses magnifiques églises baroques sont impressionnantes. Chaque année, le 25 juillet, jour anniversaire de la ville en 1727, Cidade de Goias redevient la capitale de l'état pendant 3 jours et elle accueille le gouverneur.
Le museu das Bandeiras a été utilisé comme prison en 1766 puis comme mairie, on y trouve de nombreuses antiquités et des meubles d'époque. Les murs des cellules de 1,5 m d'épaisseur sont en bois de poivrier (AROEIRA), en face on trouve un joli chafariz (fontaine) bien conservé.

LA SCULPTURE BAROQUE REINVENTEE PAR LE GENIAL ALEIJADINHO. Fils d’un artisan portugais Manuel Francisco Lisboa et d’une esclave noire, Antonio Francisco Lisboa (1738-1814) est passé à la postérité sous le nom de « O Aleijadinho » (le petit estropié). Un surnom qu’on lui donna dans les années 1770, lorsqu’il eut perdu l’usage des membres inférieurs et vit ses doigts se paralyser, sans doute suite à la syphilis ou à la lèpre. Marteau et ciseau ficelés à la paume des mains, le sculpteur continua inlassablement son travail, révolutionnant les apports du baroque européen et créant proprement un BARROCO MINEIRO.
Ce sculpteur emblématique du Brésil a d’abord étudié dans les livres et dans les missions Jésuites les traditions baroque et rococo européennes, pour créer son propre style en utilisant uniquement des matériaux locaux, tels que la stéatite (sorte de pierre à savon) et le bois. Il eut pendant des années un complice, le peintre Manuel de Costa Ataïde, originaire de Mariana qui collabora avec lui à l’ornementation de plusieurs églises : l’Alejadinho concevait architecture et reliefs extérieurs plus les panneaux sculptés et sculptures intérieures, tandis qu’Ataïde se chargeait de l’aspect pictural. Grâce aux teintures végétales dont il avait le secret, Atelaïde mit aussi en lumière de nombreuses sculptures de l’Alejadinho. Le groupe de statues OS PROFETAS à CONGONHAS, ainsi que l’église Sao Francisco de Assis et la faça de l’Igreja de Nossa Senhora do Carmo à Ouro Preto comptent parmi les chef-d’œuvres du maître, mais les villes de Mariana, de Sabara, de Tiradentes et de Sao Joao del Rey portent aussi son empreinte. L’Aleijadinho est enterré à Ouro Preto, à 50 m à peine de son lieu de naissance. Un décrète fédéral de 1973 l’a désigné comme le saint patron des arts brésiliens.
Les PROPHETES ont été sculptés de 1800 à 1805, par l’Adeijadinho, déjà âgé. Disposés symétriquement devant la Basilica do Bom Jesus de Matosinho, les 12 prophètes de l’Ancien Testament, sculptés dans un ou deux blocs de stéatite, portent chacun message en latin : tantôt une prophétie pleine d’espoir, tantôt l’annonce de la fin du monde. Cet ensemble de sculptures a fait couler beaucoup d’encre en raison de sa nature dynamique, du mouvement qui l’anime comparable à celui d’une danse hindoue ou d’un ballet, de la complémentarité de ses sujets et de leur disposition qui fait qu’on ne peut pas les voir isolément. Le poète Carlos Drummond de Andrade écrivit que ces visages et ces postures se révèlent tour à tour « majestueux, terrifiants, graves et tendres » et que « ces statues de taille humaine, paraissent plus grandes que nature et dominent le spectateur, avec le ciel en toile de fond ».

LA VALLEE DE MATUTU (Aiuruoca) Un petit coin de paradis avec sa végétation luxuriante entre cascades et montagnes qui culminent à 2.300 m avec le Pico do Papagaio.

BELLE-ÎLE EN MER, version littoral Paulista, ça donne : ILHA BELA. Découverte à vélo grace à ses magnifiques pistes cyclables bien organisées.
Dominée par ses pics volcaniques et ses jolies plages, l’épaisse forêt tropicale recèle 360 cascades. 85% des 350 Km² de l’île ont été déclarés Réserve de biosphère de l’UNESCO. De nombreuses fleurs endémique et des singes capucins, ainsi que des toucans. Le paddling est une spécialité sur l'île. On peut aussi plonger sur plusieurs épaves de gallions portugais qui jonchent les fonds marins, héritage des pirates des XVI et XVII siècles. Idéale pour la randonnée dans la jungle. En été, les BORRACHUDOS petits insectes suceurs de Dans la ville principale : VILA ILHA BELA, se trouve l’igreja Nossa Senhora de Ajuda, bâtie en 1532 par les esclaves, une superbe propriété agricole : la Fazenda Engenho d’Agua (1582) se trouve à Itaquanduba et la Fazenda Santa Carmen sur la plage de Feticeira. Les plus belles plages sont celles de JABAQURA, celle de CURIAL et celle dos CASTELHANOS.

Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Retour au Brésil : EFB, cités coloniales du Goias & Minas Gerais & Carnaval à BH
Lire la suite

Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay

9 Avril 2018 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

A L'OUEST, la cité coloniale de COLONIA DEL SACRAMENTO et la Route des vins de CARMELO pour finir avec la traversée du delta du Parana pour rejoindre TIGRE en Argentine. La ville de Colonia Del Sacramento a été fondée par les Portugais en janvier 1680, La ville changea de main entre l'Espagne et le Portugal à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elle soit définitivement cédée à Madrid en 1778. On y trouve des inscriptions en portugais, des azulejos et d'autres traces de la présence lusitanienne, très émouvant. Un peu plus au nord, toujours au bord du fleuve de La Prata, on trouve Carmelo, zone viticole, toutes ses maisons sont en rez-de-chaussée. J'ai visité les caves de IRURTIA, un basque, comme son nom l'indique, venu ici au XIX siècle et qui planta les premières vignes. Comme tous les vins du nouveau Monde, il s'agit d'appellations cépages mais ils ont aussi créé une appellation terroir Km 0 puisque c'était depuis la Plata que l'on comptait les kilomètres, donc le kilomètre zéro. Le rouge tanin est intéressant, ils font aussi un vin doux et sirupeux, genre Sauterne et un pétillant, façon champenoise. Puis ça a été la traversée de 2 heures pour atterrir dans un joli petit de charme dans une grosse maison familiale historique avec une belle piscine pour se détendre en arrivant en Argentine, à TIGRE.

Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Villes coloniales et vignobles de l'Est de l'Uruguay
Lire la suite

Les plages de l'Est de l'Uruguay

9 Avril 2018 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

A L'EST : Les plages de la station de PIRIAPOLIS et de PUNTA DEL ESTE.
PIRIAPOLIS a été créée de toute pièce par un riche entrepreneur argentin : Francisco PIRIA au tout début du XX siècle. Après un voyage en Europe, il achète 1.800 hectares de bord de mer, jusqu'au Cerro Pao de Azucar, fait construire l'hôtel Argentino, le plus grand hôtel d'Amérique Latine à cette époque et se fait réaliser une maison délirante : le Castillo de Piria. On retrouve le charme d'une station balnéaire à l'ancienne, les plages sont magnifiques, le temps semble figé. L'hôtel Argentino possède 250 chambres et 2 piscines d'eau de rivière chauffées, un casino, une patinoire et bien d'autres équipements.
PUNTA DEL ESTE a été une déception pour moi, j'imaginais, compte tenu de la réputation mondiale de cette station, un ensemble très luxueux, répondant aux attentes des riches brésiliens et argentins qui y viennent en vacances, des yachts, des lounges extravagants, etc.... En fait beaucoup d'auberges de jeunesse, des hamburgers et des pizzas, so cheap ! ! ! quelle déception. Mais j'ai nagé avec les lions de mer (environ 200.000) à l'île dos lobos, une expérience unique au monde.

Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Les plages de l'Est de l'Uruguay
Lire la suite

121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO

8 Avril 2018 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

MONTEVIDEO : Promenade, détails d'architecture, MONTEVIDEO. La capitale uruguayenne regroupe la moitié de la population du pays. Elle s'étire sur 20 km et est très animée et éclectique avec de nombreuses facettes, de son port industriel à ses plages. Dans le centre historique, devenu le quartier des affaires, des immeubles ART DECO et NEOCLASSIQUES côtoient des gratte-ciels décrépits semblant venir tout droit de La Havane, alors qu'au sud-est, les centres commerciaux et les tours modernes font davantage penser à Miami ou à Copacabana. Les beaux théâtres d'époque, les petits bars à tango chaleureux et les discothèques du front de mer attestent du dynamisme culturel (musique, théâtre, arts) de Montevideo, tandis que de nombreux centres culturels étrangers et la présence des bureaux administratifs du MERCOSUR (marché commun d'Amérique du Sud) lui donnent une dimension internationale. Le TEATRO SOLIS et visite de 2 MUSEES - du GAUCHO et du CARNAVAL. Le Teatro Solis est la principale salle de spectacle de Montevideo. Il jouxte la Plaza Independanzia. Inauguré en 1856, il bénéficie d'une acoustique exceptionnelle, la visite est très intéressante. Outre les liens évident avec la Maçonnerie (l'œil dans le triangle du fronton en témoigne) il a accueilli le BAL DU CARNAVAL jusqu'en dans les années 1950 donc une grande fête populaire où toute la population s'amusait ensemble. Le MUSEE DU CARNAVAL est situé près du port. Il rassemble une merveilleuse collection de costumes, tambours, masques, enregistrements et photos retraçant l'histoire plus que centenaire du carnaval de Montevideo. Ici le carnaval DURE 40 JOURS ! ! ! ! Le MUSEO DEL GAUCHO est installé dans le fabuleux PALACIO HEBER, ce musée traite des liens étroits unissant les gauchos à leurs bêtes et à leur terre. La superbe collection de harnais et d'autres équipements équestres, des objets en argent, des gourdes à maté (infusion traditionnelle) et des BOMBILLAS (pailles en métal munies de filtres, utilisées pour boire le maté) aux motifs fantaisistes.

121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
121ème pays visité : URUGUAY - 1ère partie MONTEVIDEO
Lire la suite

Architecture de Buenos Aires

7 Avril 2018 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

A mon avis, BUENOS AIRES est vraiment une des plus belles villes du Monde, si ce n'est la plus belle. Certains trouveront étrange de faire 14 heures d'avion pour trouver une capitale très européenne dans sa conception et sa réalisation avec des immeubles en pierre de taille, somme toute d'inspiration Haussmanienne.

J'ai particulièrement aimé le PALACIO BAROLO qui est un étrange bâtiment maçonique de 22 étages, le plus haut du quartier de CONGRESO. Sa conception unique, s'inspire de la DIVINE COMEDIE de DANTE.
La hauteur (100m) fait référence au nombre de CANTI (chants), les étages (22) au nombre de vers par chants, et la structure est divisée en enfer, purgatoire et paradis, le hall d'entrée est surmonté de 9 voûtes qui symbolisent les 9 hiérarchies infernales. Il se trouve au N°1370 de l'avenida de Mayo (année de la publication de la Divine Comédie) et se trouve entre 2 POUVOIRS (la présidence - Casa Rosa et le Congrès) au 2ème sous-sol se trouve un puits avec de l'eau courante au fond.
L'architecte est Mario PALANTI, la construction a durée 4 ans 1919-1923) à la demande de Luis BAROLO, un magnat du textile qui voulait offrir un mausolée à Dante Aligheri car il pensait que l'Europe serait détruite dans un conflit mondial.
Au sommet un phare aurait servit d'échanger des signaux avec le Palacio Salvo à Montevideo, construit par le même architecte en 1925.
La dernière volonté de Mr BAROLO était que personne n'habite l'immeuble, puisqu'il était destiné à être un mausolée, ce sont donc des bureaux.

Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Architecture de Buenos Aires
Lire la suite