Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Voyages, rencontres & aventures

1996 mars La panaméricaine (El Salvador, Nicaragua, Honduras, Costa Rica & Panama)

16 Mars 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

1996 mars La panaméricaine (El Salvador, Nicaragua, Honduras, Costa Rica & Panama)

Au printemps 96, j'ai eu l'idée de visiter l'Amérique Centrale. Il me reste beaucoup de congés et de billets gratuits à utiliser. Le 10, je décolle seul pour El Salvador via Miami avec American Airlines. Doco à l’hôtel Occidental à El Salvador, dîner au Pueblo Viejo puis visite de Tazumal (site archéologique près de Chalchuapa) et Campana de San André et enfin le Parc National de Los Chorros (superbes cascades et piscines naturelles bleues-vertes émeraudes avec un jeune mec qui s’y baigne). Aller El Salvador et retour de Panama city. Au Salvador, j'ai bien aimé un ensemble de bassins naturels en pleine jungle. L'eau a des couleurs incroyables, du vert émeraude au bleu turquoise, c'est très agréable de s'y baigner. Il y a 2 petits sites archéologiques mais les restaurations sont baclées, c'est un peu du bétonnage et souvent décevant. Pour quitter El Salvador, j'ai attendu le bus et comme j'avais une heure et demi d'attente, j'ai levé le pouce, avec succès, un camion de sable m'a pris jusqu'à la frontière. Voilà comment, j'ai finis par effectuer le trajet El Salvador-Panama sur la Panaméricaine, tout en auto-stop.

Voici les superbes bassins, c'est à mon avis, le plus joli au Salvador. Les Salvadoriens que j'ai rencontré étaient super gentils et très serviables. Ca, c'est la plus grand site archéologique du Salvador. Rien à voir avec le Mexique ou le Guatemala biensur. Les 3 plus beaux sites Mayas sont : Chichen Itza (Mexique), Copan (Honduras) et Tikal (Guatemala). Personnelement, je préfère Tikal, qui est vraiment magique, en pleine forêt vierge. Cette superbe statue est à l'entrée du site. Les bus sont très colorés, les trajets sont très folkloriques avec la musique à fond et les camions doublés dans les tournants. Au cours de ce voyage, j'ai rencontré beaucoup de monde, cela a aussi été l'occasion de se pencher sur l'histoire récente du Nicaragua, qui est édifiante : les contras, soutenus par le FBI qui ont fait règner la terreur chez les paysans, l'évèque de Managua qui soutenait les coopératives agricoles, abattu d'une balle en pleine tête, en pleine messe par des agents de la CIA, les boycotts et les menaces, puis les amis-dictateurs qu'on met en place. Bref la politique extérieure des USA en Amérique Centrale a dépassé le stade de l'ingérence, c'était une prise de pouvoir en direct.

J'ai adoré Léon et Managua, davantage que le Costa Rica, même si le volcan Poah est sublîme. Le Costa Rica est très développé, très américanisé dans son mode de vie. Le seul point positif est la création des parcs nationaux, véritables sanctuaires de la nature. Le Costa Rica est le seul pays au monde qui ne dispose pas d'une armée. En cas de problèmes, ils ont un "contrat" avec les Etats-Unis pour que ceux-ci viennent les défendre.....

En arrivant au Costa Rica, on voit que le nivau de vie est plus élevée, c’est très américanisé, nuit à La Cruz, à l’hôtel Cabinas sur la frontière. Le lendemain, bus pour San José, la capitale et Alajuela doco hôtel Mango Verde où je passe deux nuits. Je monte au sommet embrûmé du volcan Poas et admire la petite cité coloniale. Je prends le bus pour Puerto Limon et dors dans un hôtel minable. Un navigateur français me faire peur avec Colon, disant que c’est un véritable coupe gorge. Au réveil, je découvre Porto Bello un magnifique complexe de forts espagnols. Le lendemain, je prends le bus le long de la côte Caraïbe jusqu’au Panama. Arrivée en bateau dans l’archipel de Bocas del Toro. Plage puis avion pour Panama City, visite du quartier San Felipe, la vieille ville assez tendu et dangereux. Je reprends l’avion pour Paris, le 27 mars.

El Salvador
El Salvador
El Salvador
El Salvador
El Salvador
El Salvador

El Salvador

Nicaragua
Nicaragua
Nicaragua

Nicaragua

Honduras
Honduras
Honduras
Honduras

Honduras

Costa Rica
Costa Rica
Costa Rica
Costa Rica
Costa Rica
Costa Rica

Costa Rica

PanamaPanama

Panama

Lire la suite

1995 Noël en Mer Rouge

16 Mars 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

1995 Noël en Mer Rouge

Avec Edouard, nous ratons le vol du Caire car l’horaire est avancé donc on part pour Tel Aviv le jour même, suivi d’un vol El Al pour Le Caire.

Je lui organise une visite guidée du vieux Caire. Nous prenons l’autocar pour Hurghada et passons une semaine de plongée à Sefaga. Je termine mon Advanced Open Water et lui son Open Water.

Un jour, sur le bateau, nous apprenons le décès de François Mitterand, c’était étrange, comme une page qui se tourne, un grand homme, sage et cultivé, un grand chef d'Etat, même si certains le critiquent il avait l'étoffe d'un président.

Ensuite, nous allons à Louxor, au New Winter palace et nous visitons la rive gauche avec Hassan de chez Naggar. Son et lumière à Karnak puis retour à Hurghada pour le vol Air Charter International (SF) le 14 janvier. Le 15, je reprends le travail au 13, rue de l’échelle, au Réceptif France avec Paul Bonte.

1995 Noël en Mer Rouge
Lire la suite

1995 Amazonie brésilienne

16 Mars 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

1995 Amazonie brésilienne

Avec Edouard, nous allons à Bélem, en forêt amazonienne, sur un bateau qui apporte des vivres et du courrier, il y a un prêtre en bateau, nous allons dans de village en village assister aux mariages et aux baptêmes.

Nuit dans un hamac à bord. Puis c’est Sao Luis de Maranhão, superbe ville coloniale avec ses églises baroques portugaises et les chutes d’Iguaçu (encore). Visite de Rio en compagnie de Daniel Mazelier.

Lire la suite

1995 mai Israël pays du miel, du lait & des bombes

16 Mars 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

1995 mai Israël pays du miel, du lait & des bombes

J'ai du aller une bonne quinzaine de fois en Israël où j'ai pas mal d'amis. En général je louais une petite voiture pour circuler plus facilement. Le climat, les sites archéologiques, les paysages sont superbes. C'était entre les 2 intifadas, quand les choses allaient encore relativement bien. Noam et Barak habitent à Tel Aviv, dans le quartier branché de Shenkien. C'est vrai que la société Israélienne est tellement Américanisée que le pays ressemble davantage à un morceau de Californie au bord de la Méditerranée qu'à un état du Proche-Orient. Enfin, on ne va pas polémiquer, l'important, selon moi, est que chacun y mette du sien pour trouver une solution et arriver à la paix parce que ce n'est pas en se renvoyant la faute mutuellement que les choses vont s'arranger. Une chose importante à mon avis, serait que Jérusalem n'appartienne à personne, à aucun état, que ce soit gérer par l'ONU ou les Nations-Unies, ça éviterait les déchirements pour cette ville chargée d'histoire qui déchaîne les passions religieuses et les extrémismes de tous poils. Barak, est médecin militaire, on est allé dans pas mal de soirées privées chez des amis, à la plage ou en week-end dans les Kiboutzs du nord. Il se marre parce que c'est Pessah, la Pâques juive (pendant laquelle l'usage des levures est prohibé) et il vient de réaliser un superbe pain aux noix avec une tonne de levures à l'intérieur......

Nous allons un jour à la plage, puis dans un kibboutz à une centaine de mètres de la frontière libanaise. Un vendredi soir, nous allons avec Barak, chez ses parents pour le dîner du Shabat. Dans le jardin, nous cueillons des fleurs qui se mangent pour la salade du lendemain et nous ramassons des nèfles Quelques jours plus tard, je vais chercher mes parents à l’aéroport de Ben Gourion. Ensemble, nous allons à Jérusalem, au Saint Sépulcre et au Mur des Lamentations puis en voiture, direction la Mer Morte, Massada et le désert du Néguev avec Mitze Ramon puis en remontant la côté vers Césarée, St Jan d’Acre, Tibériade et le plateau du Golan (inondé de fleurs au printemps, où nous visitons de sublimes châteaux en ruines). Tous les trois, en voiture, en Terre Sainte, nous avons passé de très jolies vacances.

Mon père allait bien et toute la petite famille souriait. Peu après, commençait la seconde Intifada, heureusement que nous avons vécu cet intermède de paix en Israël. Dernière photo dans le désert du Néguev, en route vers Beersheba. Avec une voiture, on prend souvent des militaires en stop. A la sortie de chaque ville, il y a une douzaine de soldats qui tendent le pouce pour rejoindre leur caserne ou bien rentrer dans leur famille pour passer le week-end. Du vendredi soir (coucher du soleil) au samedi soir (coucher du soleil) la vie est au ralentit mais il y a quand même des voitures qui circulent et pas mal de gens qui vivent normalement. En parlant avec mes amis Palestiniens et Israéliens, on se rend compte que tout le monde veut la même chose, vivre en paix, étudier, travailler, se marier, s'amuser, voyager en toute tranquillité. Ce serait assez extraordinaire si un jour il y avait la paix au Proche-Orient, on peut toujours rêver, non ?

1995 mai Israël pays du miel, du lait & des bombes
1995 mai Israël pays du miel, du lait & des bombes
1995 mai Israël pays du miel, du lait & des bombes
1995 mai Israël pays du miel, du lait & des bombes
1995 mai Israël pays du miel, du lait & des bombes
1995 mai Israël pays du miel, du lait & des bombes
Lire la suite

1995 février Sri Lanka & les Maldives

13 Mars 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

1995 février Sri Lanka & les Maldives

En allant au Sri lanka, j'avais pas mal d'idées pré-conçues. Parce que mon oncle Pascal y avait vécu plusieurs années et ma copine Sophie avait adoré. C'est une île très attachante avec des gens adorables. En arrivant, je suis allé directement à Kandy. Autour du lac, la petite ville est paisible et le soir, il y a une cérémonie au temple (photo ci-contre). Entre chants et prières, les fidèles se receuillent devant un coffret contenant des reliques de Bouddha. En mourrant (enfin en quittant cette Terre) le Bouddha a déclaré qu'il faudrait brûler son corps et disperser les cendres. Il avait précisé plus tôt que Dieu n'existe pas, que l'homme est déséspéremment seul sur Terre et qu'il est condamné à s'entraider et s'aimer pour s'en sortir (je résume) C'est pour cette raison que le bouddjisme est assimilé à une Doctrine et non pas une Religion (puisque l'existence de Dieu est niée) Mais biensûr, l'homme, impardonnable, n'a pas attendu que les cendres se soient refroidies pour se précipiter à la recherche de reliques et de construire des temples pour honorer le Saint-homme. J'ai passé une quinzaine de jours à arpenter toute l'île, principalement en auto-stop mais aussi en minibus. C'était très sympa mais le plus rigolo ce sont les hôtels que j'ai utilisé. En effet, j'avais lu quelque part que la reine d'Angleterre avait passé sa Lune de Miel au Sri lanka avec Philippe. Etant un Philippe moi-aussi, je suis parti sur les pas de leur itinéraire. Ils ont fait construire des hôtels (assez simples, en bois), style Lodge de campagne Ces établissements sont vides la plupart du temps. Le couple Royal dormait dans le chambre N°1 et dans la 2 il y avait je ne sais plus qui mais ces 2 chambres sont toujours les plus grandes. La dizaine de chambres qui suit est plus petite avec des vues moins intéressantes. J'ai donc eu la chance (le privilège ?? non n'allons pas jusque là) de passer 3 nuits dans des chambres où avait dormi la noble souverraine. Eh bien, ça fait quelquechose, c'est amusant aussi de dîner (souvent seul dans une grande salle de restaurant, face au lac) d'un potage de légumes très British et d'un poisson grillé sauce meunière, servi par des ceylannais avec des gants blancs et tout cela pour la modique somme de 18 € par nuit ! ! ! Voici un de ces hôtels : Et puis j'ai fais un tour en Inde du Sud parce que j'adore l'Inde, surtout le Kerala et le Tamil nadu. Moins le Rajasthan, trop touristique. Il y avait un marchand de glaces. Bon, rien à voir avec Berthillon..... J'en ai profité pour aller à Cochin, c'est une jolie ville un perturbante car construite sur plusieurs lagunes donc on prend la bateau pour passer d'un quartier à l'autre, c'est étrange. Le plus bizare cependant, c'est l'ancien quartier juif avec une synagogue couverte de carreaux bleus de Delft. La petite communauté a quasiment disparue de nos jours. En fait ils s'étaient échoués en quittant Israël au moment de l'occupation Romaine ! ET puis j'ai pris un petit vol pour continuer aux Maldives. Bon, les Maldives, comme vous le savez sans doute c'est une centaine d'îles dont la moitiée est habitée (villages de pêcheurs sur le littoral et poubelles au centre) et l'autre moitié occupées par des hôtels (ce sont les resort-islands). Toutes ces îles sont si petites qu'on en fait le tour en moins de 10 minutes (en marchant lentement) donc l'hôtel occupe toute la superficie, on y loge donc en pension complète et en milieu fermé, ce qui est très frustrant. J'ai donc choisi de loger dans la capitale MALE. Bof; bof petite guest house pas terrible et aucune activité touristique bien entendu (ni plongée, ni catamaran, ni snockelling) bon j'ai prix le bateau du facteur pour aller dans des îles habitées (normalement interdites aux touristes)

dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal
dernière photo : un hôtel royal

dernière photo : un hôtel royal

Lire la suite

1994 septembre Syrie, Jordanie & Israël

13 Mars 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

1994 septembre Syrie, Jordanie & Israël

Avec Miguel, nous prenons le charter pour Paris, puis Lufthansa le 10 septembre pour Damas. Nous récupérons la voiture de location le lendemain, chez le correspondant. Ils nous offrent un joli plateau et un pot en marqueterie.

Nous allons à Homs, Hania, Krac des Chevaliers, Lattaquié, Hugarit, traversé des monts de l’anti-Liban, le soir, la route est dangereuse car des carioles sans lumières circulent. Entre les sites archéologiques et les châteaux-forts en ruines, je ne sais pas dire ce que je préfère. Je suis enchanté par la Syrie, c'est magnifique et surtout les habitants sont d'une gentillesse incroyable. Nous sommes invités partout, dans les villages on nous offre du thé, des fruits, l'hospitalité, quelle gentillesse, sans aucun intérêt financier derrière. Je repense souvent à tous ces gens que nous avons rencontré, quelle est leur vie aujourd'hui avec cette guerre meurtrière et ces destructions.

A Alep nous visitons la citadelle et la vieille-ville en dormant à l'hôtel Baron, terminus du mythique Orient-Express. Ensuite, nous descendons la vallée de l’Euphrate pour découvrir les villes mortes du désert avec les ruines de Résafé, Douro Europos et Mari. Nous dormons dans un petit hôtel minable à la frontière irakienne pour moins de 10€ la chambre, pour la douche c'est une cahute en tôle sur le toit ! ! !

A Palmyre, nous chargeons dans la voiture un maximum de bouteilles d’eau, Miguel redoute cette longue traversée du désert. En chemin, un gamin au bord de la route fait signe avec une bouteille vide en plastique. Miguel ne s’arrête pas alors que nous avons 30 litres sur les sièges arrières et qu’il reste à peine 50 kilomètres à faire, ça me choque, je le lui dis.

Après Damas, nous allons vers Amman en taxi et reprenons une voiture pour les châteaux du désert, Jerash, Kerak, Chaubak, Petra, le Wadi Rum, Aquaba, Amman. Même si la Jordanie affiche un niveau de vie bien supérieur à la Syrie, les sites sont spectaculaires, en particulier la ville romaine de Jerash, je n'ai jamais rien vu d'aussi beau. Quel état de conservation exceptionnel !

Nous prenons un bus pour Jérusalem et Tel Aviv où nous retrouvons un ami : Amit Kama qui nous invite à une fête au cours de laquelle nous sympathisons avec Barak et Noam, deux amis super sympas. Nous rentrons le 4 octobre à Lisbonne.

La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie
La Syrie

La Syrie

La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie
La Jordanie

La Jordanie

Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem

Jérusalem

Lire la suite

1994 Eductour en Tunisie

13 Mars 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

1994 Eductour en Tunisie

La filiale NF en Tunisie propose de nous inviter à découvrir leurs hôtels et produits touristiques. Je pars avec trois vendeuses de l'agence NF Lisbonne. Très bien accueillis, nous allons de Tozeur et ses oasis de montagne à Sidi Bou Saïd en passant par les Paladiens d'Hammamet de Madhia.

En voiture avec Maria Joao et Leonor
En voiture avec Maria Joao et Leonor
En voiture avec Maria Joao et Leonor

En voiture avec Maria Joao et Leonor

Piscines d'hôtels
Piscines d'hôtels
Piscines d'hôtels

Piscines d'hôtels

Apéro dans les dunes au coucher du soleil
Apéro dans les dunes au coucher du soleil
Apéro dans les dunes au coucher du soleil

Apéro dans les dunes au coucher du soleil

Lire la suite

1994 Colombie & Vénézuela

13 Mars 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

Cathédrale de Bogota
Cathédrale de Bogota

En arrivant à l'aéroport de Caracas, pour aller en ville, il faut prendre l'autoroute qui emprunte un pont brande-ballant au dessus d'une profonde vallée. Dans le centre-ville historique et piétons se trouve la maison de Simon Bolivar, véritable héro national.

En visitant la cathédrale, j'ai été très étonné de voir, en pleine période électorale, les affiches des candidats installées dans les chapelles avec de fidèles militants qui allumaient des cierges et priaient pour la victoire électorale de leur favori ! ! ! scène surréaliste dans un pays catholique.

Nous prenons l'avions pour le sud, à la découverte d'une grotte peuplée de milliers de chauves-souris qui sortent à la tombée de la nuit, la cueva de los guacharos. Puis vol pour Puerto la Cruz petit station balnéaire avant de terminé par quelques choses sur l'île de Margherita avec ses galeries de peintures et ses artistes à la vie de bohême.

Miguel rentre à Lisbonne et je prolonge par quelques jours en Colombie. Il m'accompagne à mon hôtel dans le centre historique de Bogota car son transit sur Avianca lui en laissait le temps. Une fois seul, je vais au Musée de l'or mais je ne suis pas très rassuré, sans doute à cause de la réputation de violence de la Colombie. Je décide d'aller à Villa de Leiba, superbe petite ville coloniale avec une immense place pavée.

Le soir, on me recommande un restaurant typique dans une hacienda, j'y vais mais la porte est fermée, je sonne et le serveur qui vient m'ouvrir a une carabine à la main ! ! Seul client, je mange bien. Le lendemain, grande randonnée en montagne avant de rentrer à Lisbonne.

1994 Colombie & Vénézuela
1994 Colombie & Vénézuela
1994 Colombie & Vénézuela
Lire la suite

1994 été à Costa de Caparica

13 Mars 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

1994 été à Costa de Caparica

Lisbonne est une ville fabuleuse avec une lumière Atlantique argentée qui n'a rien à voir avec le "mordoré" de la lumière Méditerranéenne. Les petits pavés qui couvrent les trottoirs contiennent des éclats de mica qui renvoient une lumière irréelle. Sur les 7 collines, des belvédères ombragés ont été aménagés pour apprécier les différents panoramas sur la ville. Là, des tables de cafés en esplanade offrent aux contemplatifs une vision romantique sur les toits.

La ville est difficile à cerner au départ, elle déconcerte mais il faut se laisser envoûter, se perdre dans son labyrinthe de ruelles pavées et de placettes, admirer ses chafarizs (fontaines), ses azulejos magnifiques et les impressionnantes façades de palais.

Et puis il y a les plages de sable fin, des plages vastes avec des dunes en arrière-plage. Même un dimanche du mois d'août, on pose sa serviette à 10 m des plus proches voisins. Cet espace, ce soleil n'ont pas de prix. Biensûr, les mauvaises langues diront que l'eau est froide, nous dirons qu'elle est fraîche (15° en janvier et 18° en août) mais personnellement, je préfère les grandes vagues toniques de l'Océan à la tiédeur de la Méditerranée avec ses stations bondées en été où il faut tourner 30 mn pour trouvez l'espace de poser sa serviette sur le sable.

Nous allons donc les week ends à la plage. Parfois Costa de Caparica, praia do Meco et Portinho da Arrabida, dans la Serra da Arrabida.

Au nord de Lisbonne, vers Sintra : Praia da Ursa, praia da Adraga, praia grande, praia pequena, praia das maças.

1994 été à Costa de Caparica
Lire la suite

1993 Noël au Laos

12 Mars 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

1993 Noël au Laos

Avec Jacques de Bordeaux, nous partons 15 jours au Laos pour les fêtes de fin d'année. A cette époque là, le pays était encore très fermé au tourisme, le visa n'était pas facile à obtenir et il fallait un guide du passage de la frontière jusqu'au dernier jour.

Le guide était sympa et intéressant, même si l'on voyait bien qu'il était conditionné pour ne nous montrer que les bons côtés du régime et éviter les endroits plus pauvres.

Comme je parlais Thaï, il m'a demandé si un autre guide (ne parlant ni anglais, ni français) pouvait le remplacer pour les 10 jours à venir. Nous avons répondu oui, si cela l'arrangeait. En fait j'ai été obligé de tout traduire et ce n'était pas une très bonne idée finalement.

Nous avons adoré Luang Prabang, la mini-croisière sur le Mékong jusqu'au grottes de Puk Ou et vraiment le Laos est tellement rural, simple et plein de charme, comme un air d'Indochhine au début du XXème siècle, c'est un pays très attachant en tout cas.

1993 Noël au Laos
1993 Noël au Laos
1993 Noël au Laos
Imaginez couper une planche avec une scie comme ça !
Imaginez couper une planche avec une scie comme ça !
Imaginez couper une planche avec une scie comme ça !

Imaginez couper une planche avec une scie comme ça !

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 > >>