Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyages, rencontres & aventures

Back to fascinating Cairo

4 Août 2019 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

Flâneries entre Zamalek (sur Gezirah) mon ancien quartier avec ses maisons flottantes, les Dahabiyya, dans les années 1930, ces embarcations à 2 niveaux étaient des casinos, des music-halls ou des maisons de tolérance. Celles qui ont survécu ont gardé pour la plupart le côté bohème qu'évoque Naguib Marfouz dans son roman "Dérives sur le Nil" (1966). Mohamdessin (les ingénieurs) toujours fasciné par les petits métiers et certaines façades (bien que les plus beaux palais sont désormais des ambassades dans ce quartier hyper résidentiel et donc impossible à photographier, la police est intraitable) Retrouvailles d’anciens commerçants, fidèles au poste, 28 ans plus tard !

Journée au CAIRE ISLAMIQUE & MÉDIÉVAL où j’ai guidé tant de groupes de touristes. J’ai été très agréablement surpris de voir les monuments restaurés avec soin et la vie authentique du Khan El Khalili, se poursuivre. Avec 800 monuments Fatmides et Mamelouks, j’ai préféré me limiter à revoir ceux que je connais le mieux de la mosquée Al Hussein à Bab El Futuh. J’ai donc commencé par le madrassa, un maristan (hôpital pour les yeux) et mausolée de Qalaun de 1279. Les stucs et incrustations sont superbes, reprenant une calligraphie coufique originale. Puis je suis passé au madrassa et mausolée An-Nasir Mohammed de 1304 par le fils de Qalaun et la madrassa et mausolée de Barqouq de 1382 avec son portail en noir et blanc et un superbe plafond coloré soutenu par 4 colonnes pharaoniques en porphyre. Le Palais Beshtak a repris de sa splendeur et son pavillon sur le toit avec son riche harem offre une vue inégalée sur le quartier. La sabil kuttab (fontaine) est ouverte et se visite avec son immense citerne. En revanche le madrassa voisin a été transformé en boutique mais on peut y admirer les faïences murales, la marqueterie de marbres au sol et le plafond ciselé et coloré. Bien entendu Beit El Souhayni, immense maison familiale du XVIII a été très joliment restaurée même si le jardin a l’arrière est moins fleuri qu’auparavant. Le labyrinthe de salons de réception est toujours aussi impressionnant. Après le marché à l’ail et aux oignons, je me suis arrêté à Bab El Futuh, la où Napoléon a lâchement abandonné le pauvre Kléber ! Déjeuner tardif à 16h00 au délicieux Naguib Marfouz sur les très bons conseils de mon ami Nabil.

Je suis retourné au Musée des Arts Islamiques entièrement rénové avec une nouvelle présentation très claire des superbes collections. Les salles Fatimides, Mamelouks et Ottomanes sont de loin les plus belles.

Les toits du Caire auraient bien besoin d’un petit coup de ménage ! Dans certains quartiers du Caire, on pourrait croire que les poubelles ne sont jamais collectées. Pourtant, des dizaines de milliers de personnes s'en chargent : les ZABBALINE. Ce sont des coptes dont le quartier, au pied des collines de Muqqatam, contient non seulement toutes les ordures de la ville, triés pas éléments recyclables, mais aussi l'une des plus étonnantes église du pays. SAINT SIMEON LE TANNEUR n'est qu'une partie d'un ensemble entièrement sculpté dans les falaises. Cet édifice qui accueille jusqu'à 5.000 personnes, est entouré de scènes bibliques sculptées dans la roche. Cette église date de 1994 et honore, tardivement, un ascète du X siècle qui pria pour faire bouger Muqqatam, sur l'ordre du calife fatimide Al-Muizz-li-Din Allah (voir Matthieu XVII : "Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : Transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait"). Aujourd'hui l'église est un haut lieu de pélerinage COPTE. Des madrassas, khans, mosquées, beits et qasrs en moins bon état jusqu’à Bab El Zuweila, la seule porte médiévale du rempart Nord.

Retour dans les superbes jardins du Palais Manial avec un bon bouquin. Un havre de paix idéal et le Palais du début XX siècle, édifié par l’oncle du Roi Farouk, le prince Mohammed Ali, mérite le détour. C’est un mélange de styles ottoman, mauresque, perse, ommeyade et rococo européen.

Le PALAIS MONASTIRLI et le NILOMETRE. Ce palais est installé dans un paisible jardin au bord du Nil. La promenade pour s'y rendre est très agréable, les berges étant occupé par des pépinières fleuries et calmes. C'était la résidence d'un Pacha Ottoman en 1851, dont la famille venait de Monastir (dans le Nord de la Grèce). L'ancien SALAMLIK (salon de réception) conçu pour ses fonctions publiques, a été transformé en une élégante salle de concert.
Le NILOMETRE fut construit en 861 pour mesurer la crue et la décrue du Nil et prévoir le rendement des récoltes annuelles. Si l'eau montait jusqu'à 16 cubits (ancienne unité de mesure notamment par les Egyptiens, correspondant à une coudée, soit la longueur d'un avant-bras), la récolte s'annonçait prometteuse et l'on fêtait l'évènement, tout en redoutant la hausse des impôts qui accompagnait l'abondance ; si elle montait plus haut, l'inondation pouvait se révéler désastreuse, et un niveau moindre pouvait laisser présager la famine. Le dôme conique de style turc est une reconstruction de l'époque de Farouk d'un dôme original détruit par les soldats de Napoléon. L'appareil de mesure, une colonne graduée, se trouve sous le niveau du Nil, en bas d'une volée de marches raides.

Le VIEUX CAIRE (Misr al-Qadima) est le quartier Copte, coeur de la communauté chrétienne d'Egypte. C'est un havre de paix chargé d'histoire. Les archéologues ont retrouvé les traces d'une petite communauté installé sur ce site en bordure du Nil dès le VI siècle av. JC. Au II siècle, les Romains y édifièrent une forteresse appelée Babylone en Egypte, sans doute une déformation latine de "Per-hapi-en-on" (demeure du dieu Nil à On), nom pharaonique de l'ancien port d'On (Héliopolis antique).
Babylone est restée un bastion de la chrétienté, comptant à une époque plus de 20 églises sur 1 km². Il n'en subsiste que quelques-unes reliées par d'étroites ruelles pavées, bordées de hauts murs de pierre. La ressemblance avec la vieille ville de Jérusalem est peut-être plus qu'une coïncidence : lorsque les juifs furent chassés de la ville sainte en 70, certains trouvèrent refuge en Egypte. On y trouve d'ailleurs la plus ancienne synagogue du pays

Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo
Back to fascinating Cairo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

deep cleaning services dubai 03/10/2019 15:04

Qualified domestic cleaners personal computer than able that can assist you with the home cleaning around UAE for the reason that have the ability and application you will lack. You will be able simply love your free time at home doing something you love.