Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyages, rencontres & aventures

Le caravansérail de Sultanhani

12 Septembre 2018 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

Le SULTANHANI : une splendeur sur la route de la soie. Entre Konya et Aksaray, la route traverse la steppe anatolienne, plaines rases à perte de vue et fond de montagnes. Les Seldjoukides édifièrent un cordon de caravansérails (han) sur la route de la Soie. Le Sultanhani est un des plus beaux et des plus grands. Edifié en 1229 sous le règne du sultan Alaaddin Keykubad 1er et restauré en 1278 à la suite d’un incendie. L’entrée magnifiquement sculptée ouverte dans le mur oriental débouche sur une mescit (salle de prière) surélevée, au milieu d’une cour ouverte. La mescit est flanquée de pièces qui assuraient jadis le gîte et le couvert. Une petite porte sans ornements conduit à l’ahir (écurie) dont les voûtes, coupoles et piliers plongés dans la pénombre résonnent du roucoulement des pigeons.

Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani
Le caravansérail de Sultanhani

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article