Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voyages, rencontres & aventures

1994 été à Costa de Caparica

13 Mars 2015 , Rédigé par Fifou d'ailleurs

1994 été à Costa de Caparica

Lisbonne est une ville fabuleuse avec une lumière Atlantique argentée qui n'a rien à voir avec le "mordoré" de la lumière Méditerranéenne. Les petits pavés qui couvrent les trottoirs contiennent des éclats de mica qui renvoient une lumière irréelle. Sur les 7 collines, des belvédères ombragés ont été aménagés pour apprécier les différents panoramas sur la ville. Là, des tables de cafés en esplanade offrent aux contemplatifs une vision romantique sur les toits.

La ville est difficile à cerner au départ, elle déconcerte mais il faut se laisser envoûter, se perdre dans son labyrinthe de ruelles pavées et de placettes, admirer ses chafarizs (fontaines), ses azulejos magnifiques et les impressionnantes façades de palais.

Et puis il y a les plages de sable fin, des plages vastes avec des dunes en arrière-plage. Même un dimanche du mois d'août, on pose sa serviette à 10 m des plus proches voisins. Cet espace, ce soleil n'ont pas de prix. Biensûr, les mauvaises langues diront que l'eau est froide, nous dirons qu'elle est fraîche (15° en janvier et 18° en août) mais personnellement, je préfère les grandes vagues toniques de l'Océan à la tiédeur de la Méditerranée avec ses stations bondées en été où il faut tourner 30 mn pour trouvez l'espace de poser sa serviette sur le sable.

Nous allons donc les week ends à la plage. Parfois Costa de Caparica, praia do Meco et Portinho da Arrabida, dans la Serra da Arrabida.

Au nord de Lisbonne, vers Sintra : Praia da Ursa, praia da Adraga, praia grande, praia pequena, praia das maças.

1994 été à Costa de Caparica

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article